In memoriam

Scéphée de Peyrat, British bleue

Scéphée de Peyrat, British bleue

IMG_0691 IMG_3953 IMG_4209 IMG_4959Ce matin-là, elle s’était allongée devant le laurier, à l’ombre de la viorne où piaillaient plusieurs mésanges. Elle n’avait que la force de lever la tête vers elles et de les regarder sans qu’un de ses muscles ne puisse se préparer à bondir.  C’est alors que les cris  firent  place au chant d’un oiseau que je n’ai pu identifier. Son chant avait la pureté de celui du rossignol.

En fin d’après-midi lorsque j’ouvris la porte de la pièce où elle se reposait, elle n’avait plus la force de répondre à l’appel du jardin.

Quelques jours avant la nuit des étoiles, Scéphée de Peyrat  a rejoint sa constellation.

Je me souviendrai de son caractère impossible, de sa violence lors des visites chez le vétérinaire et lors d’une exposition… mais aussi de son intelligence, de ses regards qui savaient exprimer ses désirs, ses envies, ses refus, sa confiance,  de son sommeil contre moi, de sa présence calme et fidèle, de ses ronronnements uniquement à moi destinés, d’une mise-bas sur mes genoux… Sa beauté restera une référence pour mon travail d’éleveuse. Je remercie encore Corinne et Jean-François pour m’avoir fait découvrir la race British shorthair avec cette chatte exceptionnelle que j’aimais tant.

Touvre, le 9 août 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*