L’histoire de Rama

Rama en juillet 2021…

Au mois d’octobre dernier, alors que les trois chatons d’un mois et demi,  de la portée de Pema se portaient à merveille, l’un d’eux Rama a manifesté brusquement des signes de douleur. Une visite en urgence chez le vétérinaire a permis d’en découvrir la cause atroce : anus imperforé… Et ce chaton, beau, câlin, montrait une telle envie de vivre que mes vétérinaires ont tout tenté pour le sauver. Je leur en serai toujours profondément reconnaissante.

Rama avant l’atroce découverte, mi-octobre 2020, entre sa sœur et son frère, Gatita et Rody

Avec maman Pema

En novembre 2020… une petite pause sans la collerette….

Mais une période très difficile commençait, nous n’en mesurions pas lors l’ampleur. Je passe les détails, les visites jusqu’à trois fois par semaine chez eux, le stress, la surveillance incessante, les incertitudes, les espoirs, les déceptions, le déchirement d’avoir à annoncer à son futur adoptant l’impossibilité de le laisser partir…

Arrivée à l’ENVT avant la première opération…

Après la première opération sur le chemin du retour…

Février 2021..

Février 2021 avec maman Pema

Fin janvier, Rama a été opéré à l’ENVT pour un abouchement ectopique. Malgré la qualité des soins, la compétence des vétérinaires et des chirurgiens, le chaton ne parvenait pas à faire ses selles la plupart du temps et était toujours constipé malgré les traitements. Nous avons dû recourir à une seconde opération mi-avril car il s’avérait qu’une partie du colon était atone. La chirurgienne lui a enlevé 10 cm d’intestin… C’était la dernière chance de notre Ramanou…

Encore direction Toulouse, avant seconde opération, mi-avril 2021…

Avec un régime strict (Croquettes Fibre Respons de Royal Canin), ça a marché et ça marche encore en ce mois de juillet ! Rama est en pleine forme, il fait ses selles seul. Bon, elles sont souvent à côté de la litière mais le nettoyage n’est rien comparé à l’angoisse de le voir sur la litière et de ne pouvoir déféquer. Il restera chez nous, à la chatterie, car la situation est tout de même particulière à gérer et … nous sommes tellement attachés à lui ! Il assure le retour d’affection par ses ronronnements, ses câlins, ses attitudes drôles, sa joie de vivre, ses coquineries.

En mai 2021…

En juin 2021…

La compréhension, l’humanité, la compétence de mes vétérinaires traitants ont été un cadeau dans cette épreuve. Même si Rama manque de gratitude vis-à-vis de l’équipe soignante, râle dès qu’elle le touche, est même allé jusqu’à l' »arroser » lors d’un soin LOL ! Nous sommes aussi très reconnaissants aux vétérinaires de L’ENVT qui ont accéléré sa prise en charge, proposé et réussi les actes opératoires si délicats. Merci aussi aux quelques amis et à la famille qui nous ont moralement soutenus en ces moments difficiles.

Nous espérons très fort que Rama puisse continuer à mener une vie agréable et normale de chat comme celle qu’il vit en ce moment.

juillet 2021 : Rama au milieu de la verveine

En juillet 2021, dans l’enclos, avec son copain Aaron…

 

Le futur papa de nos futurs chatons…

Raki du Clos d’Isandre à 8,5 mois

Ca y est, il est enfin arrivé notre superbe matou qui sera le prochain fiancé de nos minettes : Raki du Clos d’Isandre !

Magnifique et adorable British 100 % Shorthair, avec un remarquable marquage cinnamon blotched sur fond argent. Ajoutez à cela un caractère en or, très affectueux et vous aurez le plus craquant des matous !

Merci infiniment à Isabelle Piavaux, de la chatterie du Clos d’Isandre, en Belgique, son éleveuse-naisseuse de me l’avoir confié. Et bravo à elle pour son travail de sélection !Il s’est maintenant bien adapté à notre maison, prend la « parole » souvent (C’est un bavard !), se montre de plus en plus hardi avec les visiteurs et va même jusqu’à poser ventre offert et pattes en l’air devant qui veut le photographier. Nous ferons vraiment tout pour qu’il mène une vie heureuse de reproducteur, ne ménagerons ni nos soins, ni notre tendresse.

C’est une grande joie pour nous de l’accueillir après des moments un peu difficiles dans la chatterie ( Le « sauvetage  » de Rama dont je parlerai dans un autre article, l’accident de Gatsby dont la patte fracturée va tout à fait bien maintenant.).

Les chatons ont deux mois

Séti et Sully à deux mois

Séti (couleur cinnamon) et Sully (couleur cinnamon mackerel tabby) ont deux mois et viennent d’être vaccinés. Ils se sont montrés très courageux, pas un miaulement !

Ils vont très bien et sont très vifs, surtout Sully ; Séti paraît un peu plus calme. Voilà qui promet de bons moments pour leurs futures familles !… qui les attendent avec impatience. Maman Lasya les éduque avec calme, fermeté et assiste mi-indifférente mi-amusée à leurs escalades, courses, bagarres endiablées…

Séti de couleur cinnamon

Sully de couleur cinnamon mackerel tabby

Séti et Sully, sages pendant leur sommeil et maman Lasya

Les chatons ont un mois !

Séti, un mois, cinnamon self

Sinbad, un mois, cinnamon mackerel tabby

Aujourd’hui 24 mai, les chatons de Lasya et Aaron ont un mois ! C’est le grand moment des découvertes et de l’exploration et pour nous, de grands moments de bonheur à les voir faire leurs premières courses, leurs premières escalades et le perfectionnement de leurs bagarres !

Séti, de couleur cinnamon self et Sinbad de couleur cinnamon mackerel tabby ont trouvé leurs familles.

« Mais c’est encore ici que nous sommes le mieux ! »